lundi, 09 septembre 2019 11:32

Quelques brèves...

Quelques brèves...
 
A

u sommaire de nos brèves dans ce numéro : Les Instants Beaufort, “Biscantin et Biscantine”, “La Crique : centre de loisirs écoresponsable”, “Alibi”, “De la communication… au développement durable… ?”, “Un site exceptionnel : Les Ponts de la Caille ”, “Projet de “création” d’un espace “création”…” et “Balade au Roc de Chère”

Forum des Associations Annecy - Bonlieu : 14 septembre 2019

Quand on réalise la richesse que représentent toutes ces associations pour l’équilibre et le développement de notre société moderne, le Forum des Associations à Bonlieu est un rendez-vous précieux pour beaucoup d’entre nous :
- soit parce que vous êtes déjà impliqué dans l’une de ces belles aventures et que c’est une opportunité de la faire connaître,
- soit parce que vous recherchez une structure pour vous impliquer dans le bénévolat.
France Bénévolat 74 propose un soutien permanent à l’ensemble des associations pour les aider dans une démarche de formation, de communication, de recherche de bénévoles et même de petits services à rendre au coup par coup. N’hésitez pas à venir vous renseigner.
Entrée gratuite, animations, tombola… un bon moment à ne pas manquer !…

Forum des associations : 14 septembre de 10h à 18h
Centre Bonlieu à Annecy - Tél : 04 50 52 85 64
www.benevolat74.org - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


 

Nuits romantiques à Aix les Bains

L’art pour Donner du Sens !
S’il est un Festival qui s’attache à proposer l’excellence, c’est bien ce Festival qui propose sa nouvelle édition du 27 septembre au 5 octobre, avec Pierre Korzilius, son directeur artistique.
En ouverture, première visite, enfin, du prestigieux Orchestre de la Suisse Romande sous la baguette de son chef permanent Jonathan Nott qui accompagnera Gautier Capuçon dans le Concerto pour violoncelle. Le Carnaval des Animaux, ensuite, avec les musiciens de l’Orchestre Les Siècles et plusieurs invités surprise : Grégoire Pont dessinera en live et Laurence Ferrari aura le plaisir de conter le texte de ce chef-d’œuvre pour petits et grands.
Le traditionnel dimanche à Hautecombe proposera notamment, à travers la poétique Sonate pour clarinette, avec Pierre Génisson, ou les quatuors avec le lauréat du Concours International Mozart 2018 à Salzbourg, le Quatuor Tchalik.

Mais le génie de Saint-Saëns peut entraîner le public vers des rencontres inattendues : avec le pianiste Nima Sarkechik et le rappeur Jacko, nous allons découvrir un Urban Saint-Saëns dans un cadre hors du commun, le centre nautique Aqualac d’Aix-les- Bains. Retour à Hautecombe pour une rencontre d’exception entre le pianiste Alexandre Tharaud et un des meilleurs quatuors français, le Quatuor Arod.
Le bouquet final de notre festival sera offert par Nemanja Radulovic et ses amis Les Trilles du Diable !

www.nuitsromantiques.com
Réservations : 04 79 88 09 99

 


 

Festival Reg’Art : association Zicomatic

Un festival en Savoie pour aider l’association Zicomatic à récolter des fonds pour offrir des projets culturels à des personnes en situation de handicap…
Nous avons eu le plaisir de vous présenter l’association Zicomatic dans le numéro de l’été.
La revoici avec son Festival Reg’Arts qui se tiendra les 26 et 27 septembre prochain en Savoie et en particulier à l’Espace Jean Blanc à La Ravoire et au Totem sur Chambéry-le-Haut.
Permettre toutes et à tous, enfants, adultes, personnes handicapées, associations, structures et partenaires de s'unir et partager du temps ; Permettre à toutes et à tous, enfants, adultes, personnes handicapées, associations, structures et partenaires de s'unir et partager du temps.

Association Zicomatic
www.zicomatic.netCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Réservations : https://www.weezevent.com/festival-regarts-2019
Tarif unique : de 8 à 10 € (8 € en pré-vente 10 € sur places)
Samedi 28 septembre à l'espace Jean Blanc à la Ravoire spectacle extérieur gratuit.

 


 

Le Brise Glace : une rentrée à ne pas manquer…

La visite du Brise Glace permet d’ouvrir toutes les portes de ce bâtiment singulier, de découvrir l’histoire du site des Marquisats et ce qui s’y passe aujourd’hui. De l’accueil à la grande scène, on explique le fonctionnement de l’association, des studios et des salles de concerts.
Cette année, pendant cette visite, nous vous proposons également d'assister aux "balances" (préparatifs techniques) du concert du soir.  Ouvert aux déficients auditifs sous réserve de la présence d'un interprète (contacter le responsable du pôle éducation artistique et culturelle : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Limpresario tenait à mettre en avant ce beau lieu annécien que nous croisons régulièrement sur notre parcours à la recherche de sens et de valeurs et qui donnent à cet espace culturel une précieuse coloration humaine et solidaire. La soirée de rentrée aura lieu avec High Tone + 1KUB, le 21 septembre à 21h dans la Grande Salle, une belle façon de démarrer la saison !

Le Brise Glace
Tél. : 04 50 33 65 10
www.le-brise-glace.com
https://www.youtube.com/watch?time_continue=17&v=p8jCA9wSbd0

 


 

Youth for Climate

C’était  juste avant les vacances, Sébastien Kraft, de Kovalence à Chambéry nous a proposé une conférence, images et chiffres à l’appui, sur le thème de l’Anthropocene : “Le changement individuel et collectif face au monde qui arrive”. Passionnant !
Et qu’elle ne fut pas notre surprise à la fin de son intervention. Il a invité “une bande de jeunes” (15 -20 ans maxi) qui nous ont interpelés, nous les vieux, pour nous dire leur inquiétude. Ils font partie du mouvement “Youth for Climate” dans la lignée de Greta Thunberg. Ces jeunes ont droit à notre respect et à notre gratitude. Voilà de quoi nous faire encore mieux comprendre et prendre conscience. Ils sont un groupe actif dans la région si vous voulez mieux les connaître.

m.me/youthforclimatechambery
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://youthforclimate.fr
youth.for.climate_chambe

 


 

L’outil vert des cathos !

Pour le respect et la sauvegarde tout le monde s’implique de plus en plus. Individuellement, dans nos associations et nos entreprises, chacun prend conscience de l’urgence et de l’enjeu. Les cathos ne sont pas en reste. C’est probablement sous l’impulsion du travail proposé par le Pape François et en particulier la rédaction du texte “Laudato SI”. “La Maison Commune”, (c’est sous ce vocable qu’il désigne l’univers que nous habitons) nous est confiée et nous lui devons le plus grand respect mais l’idée développée est beaucoup plus large. C’est toute la nature, c’est tout l’Homme, c’est la Vie dans sa globalité qui doivent recevoir notre attention. Nous retrouvons ici les valeurs développées par tous ceux qui s’intéressent à la notion de permaculture : tous les êtres vivants cohabitent et ont un rôle à jouer en fonction de qui ils sont. Chacun apporte son talent et sa spécificité au service de tous. Il n’y a plus de mauvaise herbe, c’est à nous d’apprendre, de comprendre et laisser à chaque être vivant de se déployer au service de l’autre.
Au niveau national et à la disposition de toutes les organisations en local, L’Eglise Verte est un mouvement qui est force de propositions en appui à toutes les initiatives locales.
C’est aussi une application qui aide à l’éco-diagnostic de votre espace de vie ou de travail.

www.egliseverte.org

 


 

URScop : pour les Scoop et des SCIC

D-SIDément, la loi sur l’Economie Sociale et Solidaire promulguée en juillet 2014 et mise en application dans les mois qui suivirent n’est pas encore vraiment connue de beaucoup.

Elle a autorisé officiellement la création de la monnaie locale en France avec aujourd’hui plus de 80 villes qui l’ont mise en route sur leurs territoires respectifs. Elle a aussi développé la notion de coopératives comme outils adaptés à une nouvelle façon de gérer une entreprise. Cette loi a proposé la petite sœur de la Scoop en mettant au point la SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif). Les entreprises commerciales (Sarl, SA ou SAS) ont maintenant la possibilité d’évoluer vers un statut spécifique dès lors qu’elles œuvrent dans une certaine éthique, un mode de gouvernance partagée ou pour un réel intérêt collectif. Une SCIC a, par exemple, la possibilité d’accueillir de façon très souple au sein de son capital aussi bien un particulier, qu’une entreprise, une association, une fondation et même une collectivité.
Notre magazine est en lien étroit avec l’URScop, (Union Régionale des Scoop) pour la création d’un dossier qui pourrait déboucher sur la transformation de notre entreprise en une SCIC. Affaire à suivre et n’hésitez pas à vous manifester si le projet vous parle.

Pôle coopératif Woopa
10 avenue des canuts  - 69120 Vaulx-en-Velin
Tel : 04 78 53 08 06
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


 

Novembre : mois de l’ESS

Nous prenons un peu d’avance sur le prochain numéro dans lequel nous aurons le plaisir de vous présenter la programmation proposée par les organisateurs du Mois de l’Économie Sociale et Solidaire. L’ESS, au-delà du sens et des valeurs qu’elle porte implique de nombreux acteurs qui œuvrent dans ce monde en pleine mutation. Transition écologique, utilité sociale, égalité, performance : tous se mobilisent, travaillent, proposent des services et solutions concrètes au profit de chacun individuellement et, par là-même, à l’ensemble du territoire.
Pour cette 12ème édition, nous vous présente dès aujourd’hui, le temps fort de ce mois avec,  le jeudi 16 novembre de 13h30 à 20h au Météore à Meythet : F’ESSTIVAL.  L’idée est d’inviter petits et grands, novices ou experts, actifs ou en recherche de projet, à se balader sur les différents stands. La journée sera jalonnée de conférences, d’animations et ponctuée par une pièce de théâtre animée, drôle et très pertinente ! Très bon moment en perspective !

www.lemois-ess.org
www.ess.team
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


 

La NEF : Nouvelle Economie Fraternelle

Soucieuse du respect des réglementations bancaires, la Nef ose cependant réinventer chaque jour le métier de banquier, qui devient à travers elle tout à la fois professionnel et militant.

A l’inverse de la complexité et de l’opacité du secteur, la Nef propose une offre sobre et transparente, basée sur une tarification équitable et, par-dessus tout, qui donne du sens à l’usage de l’argent. La Nef est le seul établissement financier à publier chaque année l’ensemble des prêts qu’elle octroie, et ce depuis sa création en 1988. Les sociétaires actifs bénévoles sont les relais locaux du projet de la Nef. Véritables ambassadeurs de proximité, ils font rayonner les valeurs de la finance éthique sur leur territoire. Ils font connaître la Nef, ses activités et ses valeurs et font le lien entre les sociétaires, épargnants et emprunteurs de la coopérative. Les sociétaires actifs peuvent se réunir au sein de groupes locaux. Ces espaces privilégiés permettent à chacun de s’exprimer et d’échanger sur des problématiques liées à la Nef et à la finance éthique en général!

Tél : 04 72 69 08 60
www.lanef.com

 

 

FDJ : nos jeux bénéficient à tous !!!…

Je vous accorde le côté un peu provoque de la présence de cet article en dessous de celui présentant la Nef ! Il faut dire qu’il y a quelque chose de l’ordre de l’exaspération qui vient me chatouiller les narines !
Comment peut-on continuer à prétendre défendre des valeurs d’Egalité ,de Fraternité et de Liberté tout en faisant la promotion d’une démarche aussi injuste ?

“Depuis 1933, nos jeux bénéficient à tous” ! Quel mensonge !

Les plus nantis d’entre nous ne jouent pas ou beaucoup moins. Les joueurs les plus réguliers sont des personnes prises au piège de l’illusion, du rêve de pouvoir devenir riches car leur situation ne leur permettra jamais. C’est vrai, juridiquement chacun est responsable de son comportement.
Là où c’est vraiment monstrueux, c’est que pour beaucoup de joueurs, la participation devient une addiction parce qu’elle s’apparente souvent à l’espoir de pouvoir sortir d’une situation matérielle difficile, parfois insurmontable. Non, l’argent de la FDJ ne bénéficie pas à tous ! L’Etat propriétaire à 72% du capital de cette société récolte indirectement un impôt colossal sur le dos des plus petits. Quant au sport soutenu et maintenant au patrimoine aidé, il aurait été plus juste, plus franc, plus direct d’inviter ceux qui se sentent une âme de mécène à donner directement à des associations sur le terrain ! Pourquoi utiliser cette façon détournée si ce n’est pour utiliser l’attrait du jeu et d’un gain toujours plus conséquent ?
D-SIDément l’argent rend aveugle !

Benoît

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.