mardi, 29 août 2017 09:52

Équithérapie

Équithérapie

Pour « être en relation »


il faut être deux avec une notion


d’échange et de partage

L'
équitation est le seul sport individuel qui se pratique à deux. Formule lapidaire mais qui introduit tellement bien les propos que nous désirons développer dans ces lignes.
Bien sûr, Le Salon du Cheval, Equid’Espace, qui se déroulera à La Roche sur Foron du 29 septembre au 1er octobre 2017 offre à ce compagnon tout l’espace qu’il mérite et le présente dans tous ses aspects : puissance, beauté, fidélité, performance... Les attributs sont nombreux pour qualifier celui qui, au fil des siècles et des millénaires a partagé l’évolution de toutes les civilisations humaines.

Voici un aspect peut-être moins connu de cette complicité qui prend un essor considérable ces dernières années et qui, plus que jamais, reconnaît à cet « ami de l’homme » une place, ô combien précieuse : l’équithérapie. Tous les cavaliers vous le diront, cet animal, plus puissant et plus imposant que l’homme, ne peut devenir partenaire et complice que par une attention, une écoute très particulière qui débouche sur une réelle « Relation ».
Pour « être en relation », il faut être deux avec une notion d’échange et de partage dans laquelle le cheval a toute sa part. Il autorise et suscite l’émergence de toutes les émotions de son partenaire « à deux pattes » : la peur, le besoin de domination, la colère, l’empathie, la compassion, l’impatience, la tolérance... à bien y regarder, le cheval nous permet de revivre ce que nous sommes dans nos expériences de vie au quotidien. Les « séances de travail » proposées par un thérapeute qualifié (l’équithérapie est organisée sous la forme d’une Fédération au niveau national) sont autant d’opportunités nous permettant de mieux nous connaître et d’améliorer notre relation à nous-même, à l’autre voire à l’Autre...

Permettez cet extrait du témoignage émouvant de Cécile : « Ce matin, j’ai rendez-vous ! Et c’est le cœur battant, rempli d’allégresse que j’enfile un jean et des chaussures de marche... Et rien d’autre : légèreté de la Rencontre ! C’est ce vent de liberté et de joie qui fait tressaillir mon cœur. Ma quête de liberté... face au cheval en liberté !
Après quelques explorations en mouvement... Philippe (le thérapeute) me propose de me tenir debout, immobile, au fond du manège... et me bande les yeux... pour investir les autres sens... « Confiance » me dit-il, en rigolant ! Il se met alors à jouer avec son cheval, à le poursuivre, à le coincer, à se laisser distancer... Gavroche y prend goût et redouble de vigueur. Inquiétude, appréhension... après quelques minutes, ce manège devient enchanté : je suis le témoin heureux de la vie autour de moi, puis progressivement, à la mesure de mon lâcher-prise... en moi ! »


Plusieurs conférences proposées dans le cadre de ce prochain Salon ouvre vers une dimension « personnalisée » du cheval pour en mieux connaître son caractère et son comportement. Ne doutons pas que très prochainement, l’équithérapie trouvera une place toute particulière au sein de cette manifestation exceptionnelle pleine des valeurs que nous aimons promouvoir dans ces colonnes...
« Apprenez à écouter ce que votre cheval murmure à votre oreille ».
Elizabeth de Corbigny auteur de « Equitation Ethologique ».


Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.