mardi, 29 août 2017 09:09

Attention les feuilles !

Attention les  feuilles !

ce sont la découverte


et l’émergence artistique


qui sont privilégiées

N
é de la volonté de positionner la salle de spectacles Le Rabelais comme la salle « chanson » du bassin annécien, le festival « Attention les Feuilles ! » est une manifestation culturelle atypique à plusieurs titres.
Avant tout, ce sont la découverte et l’émergence artistique qui sont privilégiées. La proximité et la convivialité sont les maîtres mots de ce Festival sans tête d’affiche, qui fait tout pour favoriser la rencontre et les échanges entre publics et artistes. Ainsi, les rendez-vous sont organisés dans des salles de concerts bien sûr, mais également dans des bibliothèques et des médiathèques, dans une MJC, dans une école, dans des crèches, dans des résidences pour personnes âgées, dans un bistro, etc.

  Les artistes aiment ce festival qui a réussi, en une quinzaine d’années, à faire partie des incontournables du genre. Certains d’entre eux, parfaitement méconnus lors de leur passage au Rabelais, ont fait du chemin depuis. On peut par exemple citer Cali, Renan Luce, Amélie les Crayons, Carmen Maria Vega, entre autres ! Comme le dit Laurent Boissery, directeur artistique et créateur de « Attention les Feuilles ! » : « Vous ne les connaissez pas mais faites-nous confiance : si on les accueille, c’est parce qu’ils ont du talent ! ».

  Pour cette édition 2017, qui aura lieu du 7 au 15 octobre, vous êtes donc conviés à vous rendre dans une vingtaine de lieux répartis dans Annecy nouvelle dimension et dans quelques communes voisines. Ainsi, le festival ouvrira à Rumilly, avec une rencontre l’après midi (15h) avec Sarah Mikovski à la Médiathèque, suivi par les concerts au Quai des Arts de Albin de la Simone et de la québécoise Sarah Toussaint-Leveillé en première partie.

Programme disponible sur le site du Rabelais : www.rabelais-spectacles.com / 04 50 22 39 97

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.