lundi, 09 mars 2020 09:04

“ Greenwashing : tu joues à cache-cache avec moi ?…”

“ Greenwashing :  tu joues à cache-cache avec moi ?…”

Quand je vois fleurir sur nos écrans, toutes ces publicités concernant la grande distribution et toutes ces marques qui, jusqu’à lors étaient les tristes emblèmes d’un « profit à tous prix », j’ai une double réaction.

Bravo à nous tous, co-acteurs de la Transition, colibris de ces dernières heures !

C’est peut-être en partie grâce à nous, à notre détermination, à notre constance et parfois notre audace qu’il y a, aujourd’hui, ces accords (à vérifier) entre des producteurs locaux, des pêcheurs… et ces Liddle ou Intermarché, Carrefour , ou Leclerc, Aldi… pour ne pas les nommer.

D’un autre côté, ne faut-il pas craindre le phénomène de Greenwashing ?

Utiliser les valeurs en lien avec la prise de conscience extraordinaire que nous vivons, et cela à des fins de consolider ou de rattraper un chiffre d’affaire qui peine…

Comme ce serait petit, lâche et indigne du respect dû à notre planète.

 

Je n’ose pas être catégorique pour ne pas détruire un éventuel élan louable.

En revanche sur le chemin de cette équité et de ce partage annoncé, il faut que ces “consom’acteurs en herbe” sachent que ce changement doit s’opérer de façon holistique.

- Il ne peut plus y avoir de marge arrière,

- des délais de payement obtenus sur les fournisseurs (source d’un profit démesuré),

- l’attention portée à un collaborateur est le premier « placement rentable » de l’entreprise de demain…

 

Bref, l’écologie se doit d’être intégrale et toucher l’ensemble des secteurs dans le domaine du travail et des relations avec tous et avec tout.

Mélange d’enthousiasme et d’appréhension et, une fois encore ne pas confondre prudence et méfiance, mais qu’ils le sachent, ceux qui pourraient vouloir jouer à cache-cache, que nous continuerons à être dans la vigilance pour le bien de tous.

Tout est question de transparence et la transparence n’est pas un jeu.

 

Une fois encore nous sommes dans la complexité qui caractérise notre monde moderne car, sans un élan de confiance initiale et pourtant risquée, nous ne pourrons pas avancer dans la construction d’un “Demain” qui devient si urgent…

 

 

Benoît

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.