N
otre planète croule de plus en plus sous les déchets informatiques (45 millions de tonnes de E-déchets dans les décharges à ciel ouvert d’Asie et d’Afrique). Une véritable menace pour l’environnement et la santé. Que faire?
C
’était le 9 avril dernier, beaucoup de monde dans cette Salle des Eaux et Forêts, prêtée par la Mairie d’Annecy pour officialiser le lancement de La Gentiane en présence de ses petites sœurs voisines : L’Elef (Chambéry), le Léman (chablais et genevois), Le Cairn (Grenoble), La Gonette (Lyon).

une autre


façon


d’ acheter...

T
out comme la plante choisie pour la représenter, la monnaie locale du bassin annécien aura mis quelques années pour fleurir.
La voici donc pleine de vie et de promesse avec sa détermination à proposer la dose d’engrais dont notre économie locale a besoin pour reprendre vigueur. Choisir cette plante comme emblème de cette monnaie locale et complémentaire n’avait rien d’anodin !

Ce qui paraît être


une utopie


devient réalité

L
a crise financière de 2008 a servi de déclic et depuis, une trentaine de monnaies locales sont nées en France. Des monnaies 2.0. voient le jour. Les achats ne se font plus en billets ou en coupons mais avec une carte numérique, par SMS ou Internet.