mercredi, 22 mars 2017 08:55

La Gentiane monnaie locale du bassin annécien

La Gentiane monnaie locale du bassin annécien

Ce qui paraît être


une utopie


devient réalité

L
a crise financière de 2008 a servi de déclic et depuis, une trentaine de monnaies locales sont nées en France. Des monnaies 2.0. voient le jour. Les achats ne se font plus en billets ou en coupons mais avec une carte numérique, par SMS ou Internet.
La création monétaire est aux mains des banques privées. Et l’on constate qu’aujourd’hui, 98% des transactions monétaires se font sur les marchés financiers, pour seulement 2% dans l’économie réelle.

Le but de la Gentiane, monnaie locale annécienne, soutenue par une association et une charte créées en 2015, est de démontrer que l’on peut renverser la vapeur. Que la création monétaire peut être exclusivement au service de l’économie réelle, locale, à l’échelle d’un territoire réaffirmé. Que la création monétaire peut être pilotée par des citoyens et des professionnels, ensemble, dans un système économique vertueux.
Ce qui paraît être une utopie devient réalité grâce à de fortes motivations... de 9 citoyens convaincus en 2015 à 30 actifs en 2016... de plus de 30 professionnels intéressés... de près de 400 sympathisants.
La finalité est que cette monnaie locale serve l’économie réelle avec une valeur ajoutée sociale et humaine. Parallèlement, l’objectif est de construire une économie non spéculative. On parle aussi de monnaie complémentaire, citoyenne et solidaire.
En découleront des avantages pour les utilisateurs comme pour les professionnels. En effet, les clients, rassurés et donc convaincus, dépenseront leur argent dans le cadre d’un réseau éthique et les professionnels (commerçants, entreprises, collectivités locales, associations, professions libérales, etc.) hériteront de la garantie d’une fidélisation accrue.
Un appel au financement participatif sera lancé fin mars sur HelloAsso pour obtenir 10 000 € et ainsi financer le lancement des billets et la création d’un poste dans l’association de gestion de la Gentiane. Il faudra alors poursuivre l’action dans plusieurs aspects : la création monétaire, le développement et l’animation du réseau des professionnels, la sensibilisation, l’éducation et la formation, la mobilisation de tous dans ce nouveau système d’échange...
Le lancement officiel est prévu pour Juin 2017 : des coupures de 1, 5 et 10 Gentianes circuleront. Le verso sera un dessin d’élève issu de 3 établissement scolaires (lycée ECA d’Annecy-le-Vieux, lycée Gabriel Fauré à Annecy, école René Cassin à Cran-Gevrier). L’objectif est de mettre sur le marché 9 000 Gentianes en 2017 et atteindre annuellement au moins 50 000 en 2020.
Pour avoir tous les détails sur cette monnaie locale, vous pourrez vous rendre au village du développement durable d’Annecy qui se tiendra du 31 mars au 1er avril ou aller à la permanence à la Biocoop de Seynod tous les premiers samedis du mois entre 10h et 12h. Vous pourrez simplement vous informer ou trouver comment participer activement au projet.

Supporter la création de La Gentiane, c’est, entre autres :
• soutenir les acteurs économiques locaux,
• ralentir l’hémorragie financière,
• renforcer la résilience et dynamiser l’économie locale,
• transférer l’argent vers les banques éthiques,
• se réapproprier du pouvoir d’agir,

• rejoindre un réseau solidaire,...

Particuliers, professionnels, citoyens, commerçants, associations,... soutenez cette belle initiative et soyez acteurs de ce changement en devenant « consom’acteur ». C’est aussi l’occasion de remettre en avant l’identité de notre région, les productions locales et les commerces de proximité.

Plus d’infos : www.monnaiegentiane.org
Nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.