mercredi, 22 mars 2017 08:03

Grand cœur métal

Grand cœur métal

Quand j’ai proposé


le projet, il ont tous


accepté spontanément

J
e m’appelle Oswaldo Fubiani, je suis guitariste depuis 1999 et j’ai toujours rêvé de faire quelque chose de grand.
Les « Hauts de France » sont riches en métal. Il y a souvent des concerts et des Festivals qui nous permettent de nous retrouver dans les conditions parfaites pour vivre notre passion. Je parle d’événements comme le BetiZFest ou Les Metallurgicales mais aussi de bars comme le Vegas, fortement métal.
Pour ma part, je suis passionné par cette musique qui est aussi un style de vie sans forcing. On ne se force pas à devenir métalleux, c’est dans les veines depuis la naissance. On se fait souvent lyncher par des partis politiques soi-disant bienveillants, sous prétexte qu’on mange des bébés et qu’on sacrifie des poules sur scènes.
À force de fréquenter les concerts dans la région, j’ai fait de belles rencontres et ça m’a donné envie de jouer avec tous ces gens. Et tant qu’à faire, autant faire du bruit alors je me suis dit qu’il fallait guérir le mal par le mal. J’ai donc entrepris la composition de « One Inch Punch » dans le but de faire une bonne action et, pour que ce projet pèse, je me suis entouré de quelques monstres de la scène métal du Nord.

Quand j’ai proposé le projet ils ont tous accepté sponta-nément. J’ai alors composé 9 titres avec Seb, mon bassiste, et suite à ça j’ai commencé à démarcher divers organismes en leur expliquant que je faisais du métal, que je comptais vendre un disque et leur donner tout l’argent. Mais là encore je me suis heurté à un mur : j’avais l’impression de proposer de l’argent sale, alors que j’avais financé cet album à la sueur de mon front. Je suis originaire de Harnes et depuis tout petit j’ai souvent entendu parler d’une association nommée Harnes Kabouda qui vient en aide au Burkina Faso. Je me suis donc rapproché de ces personnes qui m’ont accueilli à bras ouverts, sans réticence envers le style de musique.
Quand je dis que j’ai toujours voulu faire quelque chose de grand, je pense que ce projet à toutes les caractéristiques pour le devenir, car si « One Inch Punch » permet à un seul enfant de faire une scolarité et de s’en sortir, ça sera déjà une victoire. « One Inch Punch » c’est de la rage, de la persévérance, de la passion mais surtout du cœur.
9 chanteurs, 9 titres, 9 € pour le Burkina Faso.
Je m’appelle Oswaldo, je suis guitariste et ma seule arme pour sauver le monde à mon niveau, c’est une guitare.
Je pars du principe que si Céline Dion ou Johnny Hallyday faisaient du « One Inch Punch », il y aurait beaucoup moins de misère, je ne leur jette pas la pierre...

Oswaldo
Pour écouter : www.oneinchpunch1.bandcamp.com

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.