mardi, 21 mars 2017 16:07

Patrimoine rural

Patrimoine rural
L
' ÉCOMUSÉE de la COMBE de SAVOIE à Grésy Sur Isère a ouvert ses portes le 28 juin 1998. Il a été imaginé, conçu, construit et financé par la famille de Secondo CHABOD, Marie son épouse et Michaël son fils : ma Famille. Secondo et ses parents ont immigré en Savoie lors de la construction du barrage de la Girotte. Famille de Paysans-Ouvriers.
J’ai vécu dans cet esprit de culture paysanne avec des parents qui ont consacré leur vie à quelques arpents de terre, le plus souvent dans les pentes de la Vallée d’Aoste puis de la Savoie.
Je n’ai jamais pu me détacher de ce plaisir et au fil des années, avec mon épouse, nous avons acquis quelques centaines de parcelles dans les Coteaux de la Combe de Savoie, pour quelques hectares de friches caillouteuses (anciennes vignes avant l’arrivée du Phylloxéra) que nous avons défrichés et parqués pour quelques moutons.
Tout a une fin. Après mon arrêt d’activité fin 94, a germé l’idée que je ne pouvais pas laisser disparaître tous ces souvenirs et cette petite expérience d’un monde et d’un esprit rural en voie de disparition. Comment faire pour que les générations futures puissent encore profiter de cette longue route ayant traversé les siècles et disparaissant avec le machinisme ?

A germé la graine d’un ÉCOMUSEE qui va rapidement devenir un VILLAGE MUSÉE avec 20 constructions.
J’ai eu la chance de bénéficier du soutien inconditionnel de ma famille et des conseils avertis de M. Laslaz Conseiller Pédagogique.
Ce sont 20 années de travail qui vont commencer le 12 décembre 1996 : créer un site du patrimoine rural permettant la conservation de la mémoire, des objets, de la vie dans un milieu naturel où pourront avant tout se créer, se développer et s’établir de forts lieux intergénérationnels.
Les doutes, la fatigue, les difficultés sont totalement effacés par le plaisir des anciens qui, se retrouvant ensemble, redécouvrent des souvenirs, des sensations et les communiquent aux enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants.
Je ne pouvais croire que des objets inanimés puissent retrouver une nouvelle vie qui sera longue car je suis sûr que ceux qui, pendant cette visite, les ont vu renaître se feront aussi un plaisir d’en transmettre à leur tour la mémoire.
Afin de n’exclure personne, un énorme travail soutenu par la Communauté de Commune de la Combe de Savoie, le Conseil Départemental, le PNR du massif des Bauges et l’Europe a permis la mise aux normes CONFORT ADAPTÉ du circuit de visite et sa couverture permettant une visite agréable par TOUS TEMPS.

Secondo Chabod

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.