mercredi, 22 mars 2017 09:11

Dieu est-il IN - FINI ?

Dieu est-il IN - FINI ?
T
out au long de son histoire, l’Homme a éprouvé le besoin d’un lien voire d’un accès possible au Parfait.
Constatant sa finitude et son incapacité à vivre dans une harmonie synonyme de paix, de bonheur, de simplicité, d’absence de souffrance voire de mort, en prise avec une nature parfois rebelle et incompréhensible, l’Homme aurait-il inventé la Toute Puissance, la Perfection pour lui permettre de se projeter dans un possible qui ne lui était pas accessible ?

C’est sûrement l’une des analyses autorisées lorsque, remontant dans l’histoire, nous retrouvons la trace de croyances archaïques ou mythiques à l’adresse d’un Dieu ou des dieux.
A bien y regarder, la tradition judéo-chrétienne (qui caractérise, même si elle s’en défend parfois, notre société occidentale) n’a-t-elle pas été influencée par ce besoin de se forger un Dieu Tout Puissant, Parfait, Saint... doté de tant de superlatifs qu’Il lui est devenu presque inaccessible ! Rajoutons une touche de « Jugement dernier » et nous voilà avec tous les ingrédients pour vider nos belles églises de France...

Et si Dieu était IN-FINI ! Si Dieu (pardon aux chrétiens que je risque de choquer), si Dieu n’était pas fini ?
Alors il serait l’Amour et ça change tout ! Pourquoi ?

Personne, surtout pas Dieu, n’aura jamais fini d’aimer. Il n’existe pas un stade, aussi évolué soit-il, qui permettra d’affirmer que l’Amour est atteint. Même le Christ prononçant le fameux « Tout est accompli » ne veut pas exprimer qu’Il peut désormais aller s’asseoir à la droite du Père et se tourner les pouces ! Il veut simplement exprimer qu’Il a fait le job et que le job s’était de ré-ouvrir les vannes autorisant cette complicité d’Amour initialement proposé.
J’irai même jusqu’à parler de compétition !
Je crois bien que l’Eternité sera « un immense ring de boxe » où les coups échangés seront des actes d’amour permanents et que plus je donnerai ces preuves d’amour plus la personne aimée donnera son maximum pour aimer à son tour et en retour, plus qu’elle n’a été aimée et ce à l’IN-FINI.

Et dire que ce fabuleux match d’amour a déjà commencé.
Il se déroule en des milliers de petits « rounds » constitués de nos actes posés dans l’ici et maintenant, chaque fois que nous prenons le temps d’être dans la pleine conscience de ce que nous sommes et du sens que nous désirons donner à notre devenir. Pas facile !
Mais le colibri parviendra un jour au but qu’il s’est fixé surtout si on s’y met tous ensemble.

Benoît

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.