mercredi, 16 mai 2018 14:06

Un Festival

Un Festival

SEMER DES CABANES


POUR RÉINVENTER


NOS TERRITOIRES…

C
e n’est pas simplement la « matière-bois » qui nous intéresse mais aussi la manière dont elle entre en résonance avec le territoire dans lequel elle s’inscrit.
Quelle est sa mesure ? Comment est-il assemblé ? Par qui ? Pourquoi ? De quelle façon s’inscrit-elle dans l’économie locale ?
C’est tout cela le Festival des Cabanes !
La cabane, un dispositif poétique et raisonné qui relie nature et culture.
La cabane nous ramène à l’enfance, à une forme de simplicité oubliée par les contingences d’un monde noyé et aseptisé par les normes et la réglementation.
Pour l’enfant, elle est à la fois un refuge et un pont. Un refuge car elle émancipe son jeune habitant du monde des adultes. Elle est le lieu des trésors cachés, des premiers secrets et des premiers pas vers l’indépendance. Un pont car dans son élaboration, elle nous ramène aux origines de l’humanité : construire, dans un lieu en relation directe avec la nature et le paysage, un abri pour se protéger.
Les cabanes ne seront qu’un prétexte pour proposer et partager un autre regard sur nos communes et leur géographie : 12 cabanes en résonance avec 12 lieux.
Ces lieux représentent l’essence du dispositif. Ils devront permettre une relation simple et radicale avec les différents éléments du paysage qui composent la Haute-Savoie : lacs, montagnes, rivières, forêts, plaines et côteaux cultivés. C’est par ce chemin que le Festival des Cabanes redonnera du sens à la relation que l’Homme entretient avec son milieu. Dans une société où le paysage est devenu un bien de consommation, l’idée est d’offrir un autre regard sur les territoires.
Les cabanes pourront être flottantes, perchées, sur pilotis, mises en évidence ou bien camouflées.
En ce qui concerne leur matérialité, nous avons pris le parti, dans un premier temps de limiter celle-ci au bois. Les bois mis en œuvre proviennent d’essences locales. Le partenariat avec les scieries locales et l’ONF est indispensable. Un inventaire des éléments disponibles pour l’édification des cabanes est proposé aux concepteurs.
Si l’expression se veut libre, il est impératif de garder une forme de mesure dans la dimension des édifices construits. Les cabanes ne dépasseront pas une emprise de 6 m2, pour un volume de bois de 3 m3 maximum.

“12 cabanes d’architectes, 12 lieux magiques, 12 expériences uniques…”

L’équipe organisatrice du Festival - Tél : 04 50 44 53 45 - www.lasoierie.com
Office de Tourisme des Sources du Lac : 04 50 44 60 24

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.