lundi, 22 juillet 2019 14:56

Cocktail amical : à déguster sans modération

Cocktail amical : à déguster sans modération
J

uillet, août, les voilà ! Ces beaux mois qui sentent bon le farniente, les embruns, les randonnées, les barbecues, … et les apéros entre ami-es !
Voici une recette de cocktail pour se désaltérer le moral sous la chaleur amicale.

Choisissez de beaux fruits de la passion et prenez des gens de bonne compagnie ; saupoudrez-les d’un trait d’humour et laissez-les reposer toute une nuit au frais.
Le lendemain, une fois les idées claires, sélectionnez des envies communes, pesez le pour et le contre, écumez les pépins du quotidien et réservez le meilleur dans une panière à fruits de l’abondance. Faites-les sécher au soleil.
Attention : pour éviter les coups de solitude, protégez la peau de vos acolytes d’une couche de tendresse, à renouveler toutes les trois heures.

Reprenez la composition de la veille et, à l’aide d’une étreinte, écrasez les derniers grumeaux de fatigue, puis versez le tout dans un blender à blagues ; ajoutez quelques éclats de rire et mixez l’entente jusqu’à obtenir une assemblée joyeuse et détendue. Si vous désirez une version plus smoothie, complétez avec une cuillérée de générosité et des glaçons de délicates attentions.

Juste avant de servir, ajoutez un jus de lâcher-prise, sans se presser – le citron. Placez une rondelle de fiesta sur le rebord du verre, décorez d’un feu d’artifice, c’est prêt !

Pour accompagner ce cocktail, vous pouvez préparer de fines chips de complicité. Pour cela, coupez en tranches de vie les souvenirs agréables, disposez-les en vrac sur une anecdote et arrosez-les d’un zest de nostalgie douce (conseil : éviter l’eau-rance amère qui peut faire virer l’ambiance). Passez au four – solaire ; l’histoire doit légèrement s’embellir pour rester craquante.

A savourer dans l’instant présent et la gratitude. Idéal pour un pique-nique en bord de rêves ou après une parenthèse enchantée.

Rappel : pensez à vous protéger des U.V. (ultimes variations – d’humeur) ! Mettez-vous à l’ombre des sarcasmes, portez un chapeau d’insouciance, des lunettes de sérénité et appliquez une crème de partage indice sens (les cinq).

Nathalie Delaunay
Étoile et VieS - www.etoile-et-vies.fr
Sophrologue, praticienne en Dien Chan et Relation d’aide
Annecy - 06 78 07 34 10

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.