vendredi, 24 janvier 2020 09:11

"dis Mère-Grand..." : L’ENDIVE

"dis Mère-Grand..." : L’ENDIVE
 
V

ous avez dit « remède de Grand-mère » ?
Véritable puits de connaissance, cette Grand-mère qui transmettait son savoir à sa fille, est à l’honneur dans cette rubrique*, avec la présentation d’une plante, de ses vertus et de la façon de l’utiliser.

Aujourd'hui : ‘‘L’ENDIVE” : de la famille des Astéracées Cychorium Endiva

Légume feuille, riche en Vitamine A et C, les endives sont très riches en eau et leur bilan calorique est faible : riche en cellulose, elle contribue à la bonne circulation du bol alimentaire dans l’intestin.
L’endive, issue de la Chicorée sauvage a été produite par étiolement (privation de lumière), pratique horticole mise au point en Europe au cours du Moyen Age.
Croissant dans l’obscurité, les endives sont incolores. La chlorophylle ne se forme qu’en présence de lumière : dernière invention perpétuée dans le groupe des chicorées.
La légende veut qu'elle fut « inventée » vers 1830 dans la vallée Josaphat à Schaerbeek (Belgique). On l’attribue à un paysan qui aurait voulu dissimuler sa récolte dans une cave obscure pour éviter l'impôt.
Autre version, vers 1850, un certains Bressiers, chef de culture au jardin botanique de Bruxelles découvre le processus de formation du « chicon », (le witloof), c’est-à-dire « feuille blanche » en flamand, qu’il cultivait dans les caves du jardin.
En 1878, le premier cageot fut mis en vente aux halles de Paris.
On trouve aussi l’endive rouge, produit du croisement entre l’endive blanche et la chicorée rouge de Vérone.
Un légume qui au départ était amer et qui aujourd’hui, à force de sélections est devenu très doux. Il peut être utilisé en cuisine cru ou cuit.
On le trouve sur les étales du marché d’octobre à avril.

 

Christine Belleville - Cuisine Vagabonde
Tel : 06.28.32.43.98
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

C’est sur les conseils de notre partenaire, “L’Hôtel Les Trésoms”, que nous sommes partis à la rencontre de Rudy ! La Ferme lombricole des Savoie à Montmélian est aussi fournisseur d’endives pour le restaurant.

Notre région enferme décidément des trésors !

La conjugaison de l’endive cultivée dans l’environnement des champignons, apportent en fin de cycle les nutriments nécessaires au développement des lombrics qui eux-mêmes produisent le compost d’une qualité exceptionnelle.

 

La Ferme lombricole des Savoie
06.75.24.62.31 - www.lafermelombricole.fr

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.