lundi, 07 janvier 2019 16:25

“Quatuor Annesci” ! Nous vivons une époque formidable !

“Quatuor Annesci” ! Nous vivons une époque formidable !
A
l’initiative du Centre des Jeunes Dirigeants, « The Marcel Bistrot » aux Glaisins à Annecy le Vieux recevait ce mardi 18 décembre, le Quatuor Annesci.
Deux violons, un alto et un violoncelle au service de l’entreprise, voilà qui a de quoi surprendre et je vais essayer de vous partager ma surprise, rapidement transformée en un véritable ravissement au cours de cette belle rencontre.

En matière musicale, la perfection n’existe pas mais l’excellence permet de s’en rapprocher. Elle est le fruit de paramètres identifiables que l’on retrouve dans l’environnement de l’entreprise : un leader porteur de sens, une équipe, une motivation, une intention, des talents et bien sûr la dose de travail qui va avec et qui rapidement devient élan généreux au service du bien commun.

Dans ces deux univers, il existe une partition, création d’un génie désireux de transmettre et partager. Comme le souligne, Hélène (premier violon), la véritable finalité du compositeur est de voir des équipes de musiciens s’emparer de ce projet, se l’approprier et le vivre en favorisant l’intériorité créatrice de chaque acteur concerné.
C’est une des conditions incontournables pour le développement harmonieux et fécond de l’entreprise de demain.

Il n’y a pas d’excellence sans une réelle complicité entre les musiciens : la communication. Une gestuelle, un regard, l’expression non verbale d’une intention voilà les ingrédients pour bâtir ce que l’entreprise appelle l’intelligence collective ! Il ne s’agit plus uniquement de l’addition de quatre sons issus d’instruments différents même menés de mains de maîtres par Guillaume (violoncelle), Léo (alto)ou François (violon).
En revanche, par une dynamique systémique, les vibrations se croisent, s’additionnent, se mêlent ou s’identifient individuellement au fil du message à transmettre.

Il y a aussi l’environnement, l’espace de travail qui va, en fonction de ses caractéristiques propres améliorer, transformer les sons par une acoustique spécifique. Ce sont les données de vie au travail au cœur de nos organisations.

Enfin, et puisque je ne peux, en quelques lignes, relater la panoplie incroyable des parallèles explorés, je terminerai par le public. Comment l’artiste peut-il percevoir le degré de satisfaction de « sa clientèle » ? C’est ce que l’entreprise appelle l’herméneutique. Il est important pour les acteurs de prendre la place du spectateur, d’entrer dans son univers, prendre sa place au cœur de la salle où se « joue le spectacle » pour sans cesse s’adapter, reprendre une virgule ou un point d’exclamation pour à nouveau et sans fin reprendre le chemin de l’excellence.

Et si nos dirigeants avaient fait l’effort d’aller sur le terrain pour capter le message avant de se le voir imposer… N’aurions-nous pas évité quelques pavés destructeurs ? D’autant plus qu’il faut rappeler ici que « la musique adoucit les mœurs ! »

Benoît
Quatuor Annesci
Tél : 04 50 45 53 90
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.quatuorannesci.com


Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.